L'équipage

léoLéo Bezies-Gros est Professeur des écoles. Il a grandi à la ferme équestre de la Melonié, dans un cadre de nature au milieu des chevaux et des enfants cavaliers. Suivant d’abord une formation dans le domaine de l’audiovisuel, Léo s’oriente ensuite dans le domaine de l’enseignement. Enseignant aux États-Unis, en Inde et en Écosse, il devient professeur des écoles à Paris. Également formé en maçonnerie, dans le domaine de la rénovation du patrimoine, Léo s’est nourrie de ses expériences interculturelles et de son goût pour les échanges pour se forger une sensibilité à la diversité et un esprit d’ouverture qu’il partage avec les jeunes et adultes avec qui il travaille.

claireClaire Meillier est animatrice socio-culturelle, professeur de cirque et comédienne. Dès l’adolescence elle s’initie au cirque et aux arts de la scène en même temps qu’au travail auprès des enfants. Elle a toujours souhaité associer ces différents domaines qui lui tiennent à coeur : le social et l’art. En 2008/2009 elle se forme au niveau professionnel dans le domaine de l’éducation populaire en suivant un BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport). Durant l’année 2009/2010 elle suit une formation pédagogique à plein temps à l’Ecole de Cirque de Bruxelles et devient professeur de cirque. Après une expérience de 6 mois à Madagascar dans une association en tant que coordinatrice pédagogique, elle revient en Belgique pour passer deux années dans l’école international de théâtre LASSAAD dont elle est à présent diplômée. Aujourd’hui elle pratique son art dans des projets de création toujours emprunt d’un regard sur l’humain. Mais aussi elle utilise ces arts corporels auprès de différents publics (enfants, adultes, handicapés..) comme outil de lien social, de prise de confiance et de conscience de soi dans plusieurs projets en tant que professeur de cirque, de théâtre, intervenante artistique etc.

clémentClément Salles
est musicien professionnel dans un groupe de Rock/Folk Bastringue (Le Skeleton Band) basé sur Montpellier, qui tourne en France et à l’étranger depuis Octobre 2007. Parallèlement à ça, il vit sur Bruxelles où il fait partie d’un Collectif d’artistes (Le Collectif WoW!) avec qui il a participé à plusieurs créations et notamment à des créations pour enfants (conte radiophonique, émission radio, ateliers artistiques...). Il est aussi intervenant musique sur plusieurs ateliers dans des centres de vacances, écoles... Il travaille aussi pour l’Education Populaire depuis 2004 où il débuta dans un A.L.S.H à Villeneuve-Les-Béziers (34) et parallèlement à ça encadrait des séjours de vacances à la C.C.A.S en tant qu’animateur, directeur adjoint puis directeur.
Il a suivi une formation B.P.J.E.P.S – L.T.P avec les Francas qu’il a validé en Juillet 2010. Il est aussi formateur B.A.F.A depuis 2013.Toutes ces expériences qu’elles soient dans le cadre artistique ou de l’Éducation Populaire, répondent à ses envies de partages avec différents publics.

cloclo Clovis Bezies-Gros
est étudiant en Master de Recherche en Esthétique du Cinéma à Paris 1- La Sorbonne. Après une formation technique au Brevet de Technicien Supérieur en Audiovisuel de Toulouse, ainsi que deux années d'expériences professionnelles, il commence un cursus de recherche pour analyser les enjeux culturels qui se dessinent autour de la production cinématographique. Parallèlement à ces études, il développent un projet musical et audiovisuel, en tant que tromboniste / chanteur et réalisateur. Son collectif, Azad Lab, va alors se produire à travers 140 concerts en 3 ans en France et à l'étranger, et réalise différents courts métrages et clips vidéo. La ferme équestre de la Melonié, dans laquelle il a grandi, est son premier espace d'apprentissage. La présence des chevaux, d'enfants de tout âge, de nature et d'adultes bienveillants pour encadrer les activités, lui permettent de trouver son équilibre, et donc de se lancer sereinement dans sa vie d'adulte. Dans une réflexion quant à sa propre expérience et sur les difficultés du monde d'aujourd'hui, il décide de s'investir dans le projet Nanoub qui s'installe à la Melonié, la ferme de son enfance, pour permettre la création de séjours épanouissants et stimulants.